Protopage, Une alternative à Netvibes ?

homepage-logoCela fait bien longtemps que j’ai décidé de personnaliser ma page de démarrage. Ici, pas de Google ou de Yahoo. Encore moins de … Je suis un fan de la première heure de Netvibes. Je suis pleinement satisfait de ses services  et j’aime ce lecteur de flux simple et efficace. Pourtant, ici où là, je lis des compliments sur le service Protopage. Comme Netvibes, il permet de suivre les fils de syndication. Mais, mieux que ce dernier, il permet d’afficher de la vidéo et un widget peut occuper plusieurs colonnes (ce qui peut être utile pour lire Dilbert ou Gary Larson. Toutes les différences entre les deux services sont comparées par Terril Thompson sur cette page de son blog.  Au final, il préfère, malgré tout, Netvibes, mais d’une très courte longueur semble-t-il.

Au fait, vous ne connaissez pas Gary Larson ? Il est une des preuves que l’humour ne s’arrête pas à la barrière de la langue ou de la culture. Je m’avance ? Que pensez-vous de cela ?

Publicités

Va donc sur Google ! Mais comment que je cherche ?

Revers d’une tablette d’argile de Pylos portant le motif du labyrinthe. Musée archéologique national, Athènes, n°1287. ©Wikimédia.

Je suis certain que vous seriez bien en peine de me citer des moteurs de recherches autre que Google. Et pourtant, ce n’est pas parce que le shut down du pionnier AltaVista est passé inaperçu, cet été, qu’il n’existe pas d’alternative. Par exemple, le français Exalead ou Kartoo. De même, je suis aussi convaincu que vous n’avez jamais pris la peine de lire le mode d’emploi de ce moteur de recherche. Commençons par un début. Savez-vous que les résultats de votre requête Google sont personnalisés ? Qu’est-ce à dire ? Et bien qu’ils ne sont pas bruts, mais correspondent à ce que Google pense que vous voulez trouver, en fonction de votre historique. Se déconnecter de son compte Google avant de commencer une recherche est une première solution. Cela étant, vous objecterez que vos recherches ne sont pas si innovantes que cela et qu’en l’occurrence, la personnalisation de Google ne vous gêne pas. Vous avez bien raison. Soyons donc efficace et simple. Pour commencer, cessons de croire que Google a une once d’intelligence ! Même un lézard vert est plus futé ! Donc, arrêtez de lui parler comme à un adulte. Ne lui posez pas de questions, éliminez tous les mots inutiles (de toutes manières, il n’en tient pas compte). Construisez votre requête avec une suite de mot clef. Par défaut, Google considère que vous voulez que les mots de votre requête soient dans une page et utilise donc le « et ». Donc, si vous pensez que deux mots caractérisent votre recherche, intercalez « or ». A l’inverse, vous pouvez exclure un mot avec le signe « – » Exercice d’application : remarquez les subtiles variations de résultats avec les deux mots « saule » et « pleureur » en fonction des opérateurs utilisés. Encore un truc : mettre sa requête entre des guillemets permet d’afficher uniquement les pages contenant la suite des mots dans l’ordre demandé. Essayez la requête suivante « Il perd ses plumes perd ses larmes » et vous serez étonné du résultat (surtout si vous avez fait l’exercice d’application).

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter l’aide de Google qui se trouve ici. Pour notre part, nous aimons beaucoup cette page.

 

Vite ! Une histoire ou : si j’essayais le storytelling ?

Tiger_and_boy

Le tigre et le garçon, un storytelling dont la solution est sur wikimédia.

Le storytelling, ou communication narrative, est une méthode utilisée en communication (notamment). Elle consiste à essayer de faire émerger au sein des organisations ou du public une ou plusieurs histoires à fort pouvoir de séduction. Touché par l’émotion, le spectateur est plus réceptif au message. Nous avons tous pesté contre ces élèves qui ne retiennent que l’anecdote : et pourtant, c’est bien la preuve que la petite histoire était excellente ! Il fallait donc construire le cours autour de cette historiette, faire du storytelling.
Heureusement, le web 2.0 est là pour nous ! En effet, il existe désormais quantité de site permettant de faire du storytelling. Au premier niveau, un site comme les Birds dessinées, permet de faire rapidement une bande-dessinée. De même, le génialissime Glogster permet de faire des posters animés : texte, image, son et même vidéo peuvent cohabiter et raconter une bien belle histoire.
Autrement, il y a Narrable, un site qui permet de raconter une histoire en mêlant un récit (une voie enregistrée) à une série de photographies. Il y a également GoAnimate, un site pour faire très facilement des dessins animés. « Make your first video in less than 5 Minutes » est même leur slogan.

Classe Média Dupaty

Une classe qui a la classe !

K Elle Aime

Pâtisser, cuisiner, voyager

Esclaves en Amérique

Récits autobiographiques d'anciens esclaves 1760-1865

@-ZAP

Journal d'une zapette du web azimutée

Elles et sport

Les femmes et le sport : l'harmonie gagnante

Les EPI médias de Dupaty

Les EPI médias, c'est immédiat !

livres d'un jour

Lire c'est bien, partager c'est mieux !

L'opticoindescurieux

[Le goût 100% "pigmenté" des arts & des sciences de CuriousCat]