Mon festival d’Angoulême bien à moi !

IMG_0865

Corto Maltese, Statue en bronze de Corto Maltese (détail) au Musée de la bande dessinée de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image à Angoulême (©ID Number THX 1139).

Il est tentant d’utiliser les bulles et les cases comme support pédagogique. Heureusement, il n’est désormais plus nécessaire de savoir dessiner. En effet, de nombreux sites permettent de réaliser des strips. Petit tour d’horizon. Pixton est désormais la référence pour la bande-dessinés en ligne. Après avoir choisi son gabarit de page, on insère ses personnages, ses décors, on remplis les bulles. Tout est paramétrable ! Modification des personnages, des décors, multiples possibilités d’édition, de partage en ligne. Il faut s’inscrire sur le site pour pouvoir en profiter. Une version payante spécialement étudiée pour les écoles permet de multiplier les usages et de garantir une sécurité. Vous trouverez sur ce site une excellente présentation. Toondoo est une autre solution. Entièrement en anglais, une interface conviviale permet de créer une planche, de la sauvegarder, puis de la rapatrier sur l’ordinateur. Il existe de nombreux tutoriels sur ce produit, depuis celui du Récits, jusqu’au CRDP de l’Isère !
Beaucoup plus simple d’emploi, mais aussi plus rudimentaire, il existe StripGenerator dont j’ai déjà parlé, mais également une application de la Réunion des Musées Nationaux qui propose de colorier et d’ajouter des dialogues à partir des œuvres de Hopper.

Si vous n’aimez pas les solutions en ligne, le logiciels BD Créateur est fait pour vous. Très complet, peu onéreux, il ne fonctionne que sous Windows(©) et permet de réaliser une histoire complète à partir de 500 décors. Si ces derniers ne sont pas assez nombreux, vous pouvez importer vos propres créations. Comic life, fonctionnant uniquement sous Mac OS (©), offre des fonctions similaires. Également peu onéreux, ce logiciel propose de faire des photos-roman. Idéal pour illustrer un journal de voyage : choix des cases, importation des photographies, mise en place des phylactères. Et de multiples formats d’exportation.

Ce petit aperçu ne fait que lever le coin du voile : beaucoup d’autres solutions sont disponibles, des célèbres Birds jusqu’à Garfield. Vous n’avez que l’embarra du choix !

Publicités

À propos Crémieu-Alcan
Professeur en collège, Docteur en Histoire, spécialiste de la forêt (délinquance) et des mentalités (résistance à la justice), Travaille sur les usages pédagogiques du web 2.0. Anime la classe Médias du collège Dupaty (une classe PEM) Site Perso : miscellanees33.wordpress.com

One Response to Mon festival d’Angoulême bien à moi !

  1. Ping: Un petit Comic strip ou une grande bd ? | Miscellanées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Lire dit-elle

Lire, Aimer Faire Lire, Enseigner...

Filmvslivre

Littérature et cinéma

Classe Média Dupaty

Une classe qui a la classe !

K Elle Aime

Pâtisser, cuisiner, voyager

Esclaves en Amérique

Récits autobiographiques d'anciens esclaves 1760-1865

@-ZAP

Journal d'une zapette du web azimutée

Elles et sport

Les femmes et le sport : l'harmonie gagnante

%d blogueurs aiment cette page :