Apprendre à apprendre : la carte heuristique

Réflexion, Action et Collaboration avec autrui sont les trois conditions essentielles à l’efficacité de l’apprentissage

Le nouveau logo de Freeplane par Robert Gibson.

Le nouveau logo de Freeplane par Robert Gibson.

Lorsqu’on suit un cours, on est concentré sur le sujet, le nez dans le guidon. On écoute une suite de mots, certains font écho et on les retiens de suite. D’autres sont obscurs et restent dans l’ombre. Le soir, il convient de prendre un peu de hauteur, d’envisager une vision globale. Il faut profiter de la proximité du cours et faire le soir un schéma heuristique, passer de la concentration à la diffusion.
Chaque branche du schéma va comporter une idée importante soutenue par une illustration (notre cerveau aime les images). Des sous-branches servent à compléter l’idée principale. La mémorisation est ainsi plus facile, passant d’un mot clé, l’idée principale, à ses compléments, ou exemples….  Ce faisant, nous utilisons notre mémoire spatiale, beaucoup plus efficace chez l’homme (autrement dit, permettant de retenir plus facilement qu’en utilisant des noms et des nombres).
Le schéma se développe sur une feuille de papier. On peut se concentrer sur chaque branche, pour bien mémoriser, mais aussi sur l’ensemble du dessin. Le changement d’échelle permet également une bonne mémorisation de l’ensemble.

Mind Map Ordinateur

Carte heuristique : l’Ordinateur et ses différentes parties (©PCA)

Les deux branches de cette carte comprennent chacune l’idée principale : le logiciel et le matériel. Chacune de ces branches se ramifient ensuite entre système d’exploitation, applications, périphériques d’entrée ou de sortie. Retenir avec une carte heuristique, c’est se souvenir de deux branches. C’est beaucoup plus difficile de se souvenir d’un cours car il y a trop d’information, de mots. En plus, dans un texte, une grande partie des mots sont inutiles pour la mémorisation, environ 80% (et oui, cela fait beaucoup de déchets). Il faut le transformer en schéma (mémoire spatiale) et surtout l’illustrer pour activer nos émotions car le souvenir sensoriel active la mémorisation. Utiliser des métaphores visuelles est une manière de renforcer cette mémorisation. Qu’est-ce qu’une métaphore visuelle ? C’est une image que l’on associe à une idée, un objet. Un as me permet de bien situer l’adret et l’ubac d’une montagne (A(dret)S(ud). Il s’agit d’associer librement, selon ses goûts, son histoire, sa culture, une idée à un objet. Platon se sert d’une caverne et les astrophysiciens d’un big bang.
Pour réaliser une carte mentale, une feuille de papier et des crayons suffisent. Mais de nombreuses solutions logicielles existent. Si ce site en référence quelques unes, nous préférons nous orienter vers freeplane, solution libre et gratuite ou Xmind dont la solution gratuite est très bien. Cette dernière permet, une aubaine, de faire des diagrammes d’Ishikawa, si utilisés à l’école. Après…. Il y a l’embarras du choix.

Publicités

À propos Crémieu-Alcan
Professeur en collège, Historien moderniste, spécialiste de la forêt, formateur wordpress (niveau 2), mène une réflexion sur les usages pédagogiques du web 2.0. Co-anime la classe Médias du collège Dupaty (une classe PEM).

4 Responses to Apprendre à apprendre : la carte heuristique

  1. Lucas Gruez says:

    Bonjour
    Merci à vous pour cette présentation de l’intérêt d’utiliser les cartes heuristiques. Je suis coordonnateur pédagogique, enseignant d’histoire géographie en collège et formateur dans l’Académie de Lille. J’utilise la pratique des cartes heuristiques dans mes classes et en formation, et persuadé de ce que ces outils visuels peuvent apporter, j’ai créé un blog pour partager le travail mené avec mes élèves et des collègues.
    http://classemapping.blogspot.com/
    J’ai également développé un outil de veille sur internet à propos des cartes heuristiques comme outil d’enseignement.
    http://www.scoop.it/t/classemapping
    J’utilise avec les élèves Freeplane, c’est un outil très intéressant avec de nombreuses possibilités.
    Cordialement
    Lucas Gruez

    • Crémieu-Alcan says:

      Merci pour l’intérêt que vous portez à ce blogue. C’est avec plaisir et intérêt que j’ai lu vos articles.

  2. Bonjour,
    je vous remercie pour ce partage.
    J’utilise les cartes depuis l’année 2000 et je forme les professeurs à leur utilisation en classe. Je travaille également avec des apprenants en difficultés.
    Vous pouvez voir le travail que je fais en coaching scolaire sur ce lien : http://www.optimind.be/blog2/?page_id=6069. La carte n’est alors valable que pour 1 seul apprenant en fonction de ses difficultés propres.
    Je tiens un site de curation sur le mind mapping et l’éducation : http://www.scoop.it/t/mind-mapping-et-pedagogie
    Au plaisir d’échanger avec vous.
    Fabienne http://www.optimind.be

  3. Ping : Carte heuristique : réaliser une biographie | Miscellanées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Classe Média Dupaty

Une classe qui a la classe !

K Elle Aime

Pâtisser, cuisiner, voyager

Esclaves en Amérique

Récits autobiographiques d'anciens esclaves 1760-1865

@-ZAP

Journal d'une zapette du web azimutée

Elles et sport

Les femmes et le sport : l'harmonie gagnante

Les EPI médias de Dupaty

Les EPI médias, c'est immédiat !

livres d'un jour

Lire c'est bien, partager c'est mieux !

L'opticoindescurieux

[Le goût 100% "pigmenté" des arts & des sciences de CuriousCat]

%d blogueurs aiment cette page :