Le clic et l’humilité

La pêche à la ligne

La pêche à la ligne [soldats à l’arrière de la ligne de front], Agence Rol, (1915)

Tout fier de mon nouvel article, je clique sur « publier », et vogue ta vie ! Une dizaine de lecteurs en prend connaissance. C’est un petit blog et je ne suis pas encore arrivé à fédérer autour de lui une communauté. Peut-être parce que je n’y passe pas assez de temps, peut-être parce que les notes ne sont pas si intéressantes… Je persiste néanmoins, car je suis attaché à ce projet. Pourtant, quand je regarde ma note, je ne la trouve pas si mauvaise que cela. Une aquatinte d’Otto Dix, une « attaque » de la note claire et nette, à défaut d’être originale. Il me semble avoir placé là quelques mouches pour attraper le chaland.

Et puis, voilà que sur Twitter… Parce que, lorsque je réalise une note de blog, un tweet est publié automatiquement. Donc, sur Twitter, voilà donc mon tweet « retwité ». Chance ! Un amateur a repéré ma note et la partage avec ses abonnés. Mon record ! Pour un peu, je chanterai mon bonheur dans la rue ! Pensez donc, 1137 impressions ! Record historique pour mes tweets.

Résultats ? Oh, 6 engagements totaux. Et sur le blog ? 2 sont venus lire ma prose.

Allons, faut que je continue à travailler !

Publicités

À propos Crémieu-Alcan
Professeur en collège, Docteur en Histoire, spécialiste de la forêt (délinquance) et des mentalités (résistance à la justice), Travaille sur les usages pédagogiques du web 2.0. Anime la classe Médias du collège Dupaty (une classe PEM) Site Perso : miscellanees33.wordpress.com

5 Responses to Le clic et l’humilité

  1. L’important est de faire… C’est déjà un l
    Petit exploit que de creer et tenir un blog.
    C’est vrai qu’on aime bien avoir un retour, un mot, quelque chose qui indique que l’article a suscité une réaction.

    Bonne journée
    Yves

    • Crémieu-Alcan says:

      Merci pour ce petit signe ! C’est effectivement gratifiant, mais à moins d’être très égocentrique, on écrit toujours pour un lecteur, pour une « discussion », un échange.

  2. mila1612 says:

    Très belle article !! Persévérez dans cette lancée !

  3. DELSAUX says:

    Un coup de blues, mon camarade? En tout cas nous sommes déjà au moins deux à t’avoir lu ! J’en profite pour te passer un amical bonjour !

    • Crémieu-Alcan says:

      Salut et fraternité ! Pas de blues (quoique…), juste, pour une fois, avoir quelques chiffres… Et constater (ce qui n’est guère nouveau) combien c’est difficile d’obtenir du clic ! À bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Filmvslivre

Littérature et cinéma

Classe Média Dupaty

Une classe qui a la classe !

K Elle Aime

Pâtisser, cuisiner, voyager

Esclaves en Amérique

Récits autobiographiques d'anciens esclaves 1760-1865

@-ZAP

Journal d'une zapette du web azimutée

Elles et sport

Les femmes et le sport : l'harmonie gagnante

Les EPI médias de Dupaty

Les EPI médias, c'est immédiat !

livres d'un jour

Lire c'est bien, partager c'est mieux !

%d blogueurs aiment cette page :