E-réputation et personal branding, une nécessité

Que sait-on de vous ? (Pixabay).

« Votre image sur Internet est essentielle à votre carrière. Nos experts font disparaître tout élément nuisible à votre image »

Cela fait peur, non ? C’est ainsi que le site sos-reputation.com justifie son travail sur sa page d’accueil. Mais qu’est-ce que l’e-réputation ? C’est la perception, l’image numérique qu’ont les internautes de vous. L’e-réputation, c’est l’image véhiculé par votre nom.
La meilleure solution pour connaître votre e-réputation consiste à googliser votre nom. Les réponses que vous lirez seront celles que toutes les personnes auront de vous. Se mélange ainsi votre profil Facebook ou Twitter, les sites où votre nom apparaît, Copains d’avant peut-être, mais,également le club de courses à pied ou la salle de fitness que vous fréquentez. À cela s’ajoutent les commentaires que vous laissez à droite ou à gauche.
En fait, tout ce que vous avez laissé sur l’internet trace un portrait chinois de vous. Comme vous êtes une personne responsable et mesurée, ce portrait est positif. Aucune mention politique ou religieuse ne l’émaille. Vous n’avez jamais été fan de Ramstein ou de Frédéric Lahaye. Votre clip préféré n’est pas “Mangez-moi” ? Aucun post sur Bertrand Cantat, ni sur les Insoumis ou leur chef ? Jamais pesté contre la SNCF ? Jeune, aucune photographie de fêtes ?
Alors tout va bien !
Mais ce n’est pas tout. Il y a également la seconde partie du portrait chinois, peut-être la plus proche de ce que vous êtes vraiment. Celle où vous ne trichez pas. Elle est constituée par tout ce que vos amis ont publié sur vous. La photo de la dernière fête – ou devrait-on dire beuverie ? Non, pas celle où vous êtes couché sur le parquet de la salle de bain, celle devant une belle chicha. Et toutes les autres blagues pas drôles.

Contrôler sa réputation en ligne, le “personal branding”

Un futur conjoint, un recruteur, beaucoup de personnes vont s’efforcer de savoir qui vous êtes vraiment. Les blogs et réseaux sociaux sont en première ligne de cette consultation. Vous devez donc être très attentif à tout ce qui est posté sur vous, afin de maîtriser votre image numérique, qui est accessible par tous. Les anglo-saxons parlent fort justement de “personal branding”, de “marque personnelle”. Vous êtes votre marque et vous devez la faire connaître le mieux possible et surtout la défendre.
Je ne vous ferais pas l’injure de demander si vous avez lu les contrats qui vous lient aux entreprises de l’internet. Vous avez volontairement abandonné tout les droits que vous possédiez sur tout ce que vous avez jamais publié sur ces sites : commentaires, photographies, liens. Rien ne vous appartient plus. Le fait d’effacer une photographie ne vous garantie donc plus qu’elle est oubliée. Supprimer un compte veut maintenant dire que son contenu est pour le moment non visible, mais en aucun cas qu’il est effacé. Refusons d’être paranoïaque et d’envisager que des personnes mal-intentionnées ont dérobé (piraté) vos informations personnelles pour les rendre visibles.

Comment éviter de partager une photo intime avec tous ?

De même, vous n’avez jamais eu la naïveté de penser que vos publications étaient privées ? Google lit vos courriels, dans votre intérêt, bien entendu. Il peut ainsi être certain de vos centres d’intérêt pour vous proposer “des contenus susceptibles de vous intéresser”. Vous pensez la photographie très privée à l’abri des regards car réservée au cercle le plus étroit de vos amis ? Évidemment. Mais figurez-vous que vos amis les plus proches ont également des amis très proches. Et ce ne sont pas les mêmes ! Voici l’espace par lequel la fuite de votre photographie va s’opérer. Pas même besoin d’invoquer une rupture amoureuse, un désir de nuire. Juste un fait logique : personne n’inter-réagit au sein d’un ensemble fermé. Nos cercles privés ne se recoupent que partiellement, introduisant d’autres personnes. Il n’y a que Facebook qui feint de croire que l’ami d’une personne peut également être l’ami d’une tierce personne. Tous les jours, il me propose d’être “ami” avec mes élèves, quelle horreur ! Mais également avec des inconnus, membres putatifs de la parentèle de mes amis lointains, simple ami ? Qu’en sais-je ? Et que dire des cercles que fréquentent mes amis virtuels ? Déjà que je connais peu ces amis virtuels, alors leurs relations…

Un droit à oubli permanent impossible ?

Vous l’avez bien compris, on ne peut pas maîtriser sa « e-réputation », Mais simplement contrôler ce que l’on a mis soi-même en ligne. Dans le cas de propos injurieux ou tombant sous le coup de la loi, il est possible de demander au webmaster de faire une suppression. La CNIL propose un accompagnement pour ce type de démarche. En cas de refus, il reste la justice. Encore faut-il pouvoir atteindre le site…. Il n’est pas besoin d’insister ici sur les difficultés rencontrées avec des sites hébergés en dehors de l’Union Européenne.
La meilleure stratégie consiste non pas à vouloir supprimer, mais à enterrer, ensevelir. Il faut construire son image en publiant des articles sur un blog, des participations sur des forums, etc.
Au reste, c’est ce que font les entreprises spécialisées en e-reputation qui fleurissent actuellement. Elles ensevelissent au fin fond du page-rank de Google les mauvaises choses qu’elles n’arrivent pas à faire supprimer. En page 10, en page 100… Du maquillage fort onéreux.

Essayer donc le nouveau service de Google : « Ma présence sur le Web« , qui poursuit deux buts, faciliter la gestion de son identité en ligne et faciliter la surveillance de ce qui est publié sur vous.

À propos Crémieu-Alcan
Professeur en collège, Docteur en Histoire. Travaille sur les usages pédagogiques du web 2.0. Anime la classe Médias du collège Dupaty (une classe PEM) Site Perso : miscellanees33.wordpress.com

One Response to E-réputation et personal branding, une nécessité

  1. mila1612 says:

    Merci pour cet article très intéressant et qui nous permet de savoir où sont ranger les publication que l’on publie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Maikresse72

mes petites idées pour la classe

Le blog de Yannick Rumpala

Carnet de recherche, bloc-notes et défouloir

Un Prof d z'écoles

Numérique, Pédagogie, Ressources

Mille et une Feuilles

Des livres par gourmandise

Bernard Alteyrac

Écrits et musique

Actuel Moyen Âge

L'Histoire continue

%d blogueurs aiment cette page :