Une petite surprise complotiste

IMG_1581

Page de garde de l’Histoire de la conspiration d’Angleterre.

Vous avez aimé mon énigme complotiste et vous souhaitez approfondir le sujet ? Afin d’être certain de vos informations, vous ne désirez rien tant que de trouver un ouvrage de première main ? Celui-ci est donc pour vous.

Rare première édition française parue un an seulement après l’originale publiée en 1678 sous le titre « The History of the Plot ».

La traduction est due à « L.D.L.F », alias Louis Delafaye, un transfuge de l’Église catholique qui traduisait également The London Gazette pour le lectorat français.

J’emprunte la présentation du livre à Gribaudo Vandamme, un excellent libraire présent sur Ebay, mais aussi dans sa librairie parisienne.

The History of the Plot est le premier ouvrage de L’Estrange traduit en français et distribué par Richard Bentley et Mark Pardoe, peu après sa publication en anglais.

Il s’agit du récit abrégé du procès de dix-sept catholiques, parmi lesquels cinq jésuites et trois bénédictins, jugés en 1678 pour un prétendu complot contre le roi Charles II en vue du rétablissement du catholicisme en Angleterre (The Popish Plot). Les principaux chefs d’accusation sont haute trahison, tentative d’assassinat sur la personne du roi et renversement de la religion protestante, mais certains des accusés comparaissent également pour le meurtre de Sir Edmund Bury Godfrey qui avait recueilli les premières dépositions concernant le complot juste avant d’être retrouvé dans une ruelle sombre, la gorge tranchée. Treize des accusés seront finalement exécutés et quatre acquittés.

Le premier procès est celui d’Edward Coleman qui comparaît le 27 novembre 1678 ; le dernier celui de George Wakeman, William Rumley, William Marshall et James Corker, acquittés le 18 juillet 1679.

Roger L’Estrange (17 décembre 1616 – 11 décembre 1704) est un écrivain et pamphlétaire anglais qui défendit avec ferveur les thèses royalistes au temps de la Première Révolution anglaise. En 1644, il mena une conspiration en faveur de Charles Ier d’Angleterre et fut condamné à mort pour espionnage. Après quatre ans d’emprisonnement à la prison de Newgate, L’Estrange parvint à s’échapper et à trouver refuge en Hollande. En 1653, il obtint une amnistie d’Oliver Cromwell. (Wikipédia).

Publicités

À propos Crémieu-Alcan
Professeur en collège, Docteur en Histoire, spécialiste de la forêt (délinquance) et des mentalités (résistance à la justice), Travaille sur les usages pédagogiques du web 2.0. Anime la classe Médias du collège Dupaty (une classe PEM) Site Perso : miscellanees33.wordpress.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Italie Passion

ItaliePassion, un blog sur les Arts, les lieux connus ou insolites en Italie

Des livres, des films et autres...

blog de critiques littéraires et cinématographiques

Lily lit

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux." Jules Renard

La Bouche à Oreilles

Bric à brac culturel

Lire dit-elle

Lire, Aimer Faire Lire, Enseigner...

ARCHIMEDIA, Classe Média Dupaty

Archi'média, c'est immédiat !

%d blogueurs aiment cette page :