Les traquenards de la carte heuristique

croissance de la population

Croissance de la population et santé : l’exemple chinois

Une des grandes difficultés, lorsqu’on initie les élèves à la réalisation des cartes mentales, réside dans la grande liberté qu’il faut leur laisser tout en insistant sur les incontournables de l’exercice.

Déjà, faire comprendre qu’il faut prendre sa feuille à l’italienne est la première épreuve. Empêcher l’utilisation d’une règle n’en est que la seconde. Autoriser toutes les couleurs de feutres et de crayons : bon, là, c’est gagné dès le départ ! Plus difficile sera d’obtenir que chaque branche ait une unique couleur, la tentation du patchwork est toujours présente chez le collègien… Ensuite, insister sur la réalisation d’un brouillon : une perte de temps pour la majorité des élèves de collège qui ne veulent pas comprendre qu’il permet le remord, mais avant tout de tester la place que vont occuper les différentes branches dans la feuille.

Et lorsque l’affaire est enfin bien lancée, porter toute son énergie dans la réassurance des élèves. Mais non, ce n’est pas moche. Mais oui, il y a plusieurs solutions. Moi non plus, je ne sais pas dessiner. La distribution de découpis peut apporter un plus. Il réconforte les plus angoissés en leur offrant des illustrations « de qualité”, il permet un discret fil rouge en soulignant les points importants de la carte. Mais il “perd” définitivement les élèves les moins attentifs et les moins concentrés qui pensent – tout d’un coup – qu’il s’agit d’un simple exercice de collage. De même, le bon enseignant est attentif aux différentes capacités de ses élèves. Certains ne font toujours pas la différence entre cause et conséquence, d’autres ont du mal avec avant et après. Un guidage discret est nécessaires afin qu’ils ne se fourvoient pas définitivement et dès le début de l’exercice. En général, je propose de réaliser le brouillon sur le cahier et je distribue une feuille A4 à tous ceux qui en veulent une pour la réalisation finale. Le succès est garanti et, l’air de rien, j’abandonne quelques conseils au passage.

Quels sont les traquenards les plus fréquents dans lesquels tombent les élèves ?

croissance de la population

Croissance de la population et santé : l’exemple chinois

Le pire est certainement l’incompréhension car elle permet difficilement de remettre la victime dans le “droit chemin”. C’est parce qu’il ne comprend pas l’exercice, son but et son intérêt qu’il produit ce qu’il pense être une réponse adéquate. Une solution peut être de lui présenter les différents travaux de camarades en insistant sur la linéarité de la lecture (le blocage est souvent à ce niveau).

Le second piège dont sont victimes les élèves est ce que je nomme le « syndrome du schéma”. La victime réalise un superbe schéma, aussi beau que complet. L’exercice, d’un point de vue des connaissances, est compris. En revanche l’exercice “carte mentale” est un échec complet. Là encore, il convient de montrer les réalisations des pairs, d’insister sur la linéarité d’une carte mentale, sur son arborescence qui permet de découvrir des relations entre des éléments distants.

Croissance de la population

Croissance de la population et santé : l’exemple chinois

Avec patience et bienveillance, on engage un cycle vertueux dans lequel s’engouffre les élèves et qui leur permet de réussir de mieux en mieux l’exercice. Malheureusement, il y a toujours des élèves qui n’arrivent pas à comprendre la logique de la carte mentale.

Publicités

À propos Crémieu-Alcan
Professeur en collège, Docteur en Histoire, spécialiste de la forêt (délinquance) et des mentalités (résistance à la justice), Travaille sur les usages pédagogiques du web 2.0. Anime la classe Médias du collège Dupaty (une classe PEM) Site Perso : miscellanees33.wordpress.com

2 Responses to Les traquenards de la carte heuristique

  1. mila1612 says:

    Un excellent article !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Italie Passion

ItaliePassion, un blog sur les Arts, les lieux connus ou insolites en Italie

Des livres, des films et autres...

blog de critiques littéraires et cinématographiques

Lily lit

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux." Jules Renard

La Bouche à Oreilles

Bric à brac culturel

Lire dit-elle

Lire, Aimer Faire Lire, Enseigner...

%d blogueurs aiment cette page :