La prise de notes avec la méthode Cornell

Un modèle parmi d’autres proposé par le site TemplateLab.

Un sujet très épineux de nos jours, que la prise de notes. Les problèmes d’attention, la lenteur d’écriture, le bannissement du cours magistral sont passés par là. Il existe cependant une très vieille et très efficace méthode de prise de notes et d’apprentissage de cours. En effet, c’est une méthode imaginée dans les années 1940 par Walter Pauk, un professeur de l’Université Cornell. C’est la raison pour laquelle on parle de la méthode Cornell, accessoirement du système de Notes Cornell.

Un système simple

La méthode repose sur un système simple et universel. Il s’agit de diviser sa feuille en trois parties (plus le titre). Chaque partie est utilisée de la même manière. Aussi, au-delà de la prise de notes en cours, il convient obligatoirement d’utiliser la méthode en dehors du cours. Pour coller un peu plus à l’air du temps, on peut ajouter un peu de sketchnoting. Vous savez, la technique de prise de notes qui fait un large appel au visuel. Pour faire simple, utiliser le feuillet de base de la méthode Cornell avec une imposante trousse de crayons. Variez la typographie. Enrichissez votre prise de notes de couleurs, de petits dessins.

Une fiche pour des usages variés

Tout commence par un titre. Celui de la leçon, agrémenté de la date et de la matière. Puis, dans la partie principale, il s’agit de noter les principales idées, les éléments importants. Ici, il apparaît important de faire émerger un implicite, un pré-requis : le professeur, l’intervenant veut aider ses élèves à utiliser la méthode Cornell. En effet, il faut impérativement que l’enseignant utilise un cours très structuré, mais également avec une indentation simple, s’il a en face de lui des collégiens. De même, il faut multiplier les « didascalies » : Dans cette première partie, Il y a trois éléments, En conclusion

La colonne de gauche est utilisé pour les mots clefs. Il s’agit-là d’aider l’élève et de lui faire remarquer qu’un mot de vocabulaire, un sujet (ouvrier, romantique, allèle, angle…) doit trouver sa place dans cette fameuse colonne.

Après la classe

Idéalement, après la classe. Mais le collégien étant ce qu’il est, disons qu’il vaut mieux réserver un petit temps du cours pour ce fameux « après la classe ». Après la classe, donc, l’élève va résumer ce qu’il a appris dans la troisième partie de sa feuille, tout en bas. Il le fait en quelques phrases, avec son vocabulaire. En fait, il va rédiger à partir des notes qu’il a prises quelques lignes.

La fiche est donc complète. Et c’est maintenant que tout le génie de la méthode va se déployer. Premier temps. J’apprends mes notes. En même temps, je réfléchis aux questions que le professeur pourrait me poser. Je note ces questions dans la colonne de gauche. Second temps. A partir de la colonne de gauche, en cachant la partie principale, je me récite la leçon. Troisième temps. Je reprends mes fiches en lisant le résumé que j’ai rédigé en bas. Éventuellement, cela m’incite à reprendre le cours, et donc à lire la partie gauche. Si les mots clefs me parlent, je passe à la fiche suivante. Sinon, je relis la partie gauche. Tiens ? Une boucle « Tant que ». Je viens de mettre en place une algorithmie de révision. Trop fort ! Et dire que la méthode est bientôt octogénaire !

Et avec un Ipad ?

Il existe des applications, toutes anglo-saxonnes, proposant d’utiliser la fameuse méthode avec un Ipad ou un ordinateur. Il nous semble que IGoWrite est une application intéressante. Outre un coût modique, le site web est complet et, surtout, propose des tutoriels vidéos. Une bonne manière de progresser également dans l’idiome de Shakespeare !

L’illustration est issue d’une copie d’écran du site TemplateLab qui propose un très grand choix de modèles.

À propos Crémieu-Alcan
Professeur en collège, Docteur en Histoire. Travaille sur les usages pédagogiques du web 2.0. Anime la classe Médias du collège Dupaty (une classe PEM) Site Perso : miscellanees33.wordpress.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :