Encore des images libres de droits

Monument aux morts de l’incendie du 20 août 1949 à Cestas (fonds BARDOU).

La question de l’illustration d’un cours ou d’un diaporama est incontournable désormais. Comment trouver des images et respecter les droits du créateur ? J’ai déjà abordé ce sujet dans ce blog. J’y reviens pour proposer d’autres sites. Voici donc, pour les professeurs de langue, le site de l’Université de Victoria, l’UVic’s Language Teaching Clipart Library, riche de plus de 3000 images. Le portail de L’ARASAAC propose également des illustrations réutilisables, en noir et blanc essentiellement. Ces ressources ont d’abord été pensées pour « faciliter la communication des personnes présentant des difficultés dans ce domaine » : une attention est donc portée aux termes abstraits, aux adjectifs ou aux adverbes. Les historiens et les géographes n’ont que l’embarras du choix ! Le Centre Régional de Documentation Pédagogique d’Aquitaine (CRDP) et le Conseil Régional d’Aquitaine mettent à disposition le fonds Bardou, un ensemble de plus de 10 000 prises de vue constitué par Pierre Bardou. Dans un registre plus large, l’association des Clionautes gère le site Cliophoto. Ce site collaboratif propose des clichés très intéressants, classés dans l’ordre des programmes de l’Éducation Nationale. En SVT, à cotè de Commons, il y a La Banque Nationale de Photos en SVT, une iconothèque de plus de 1500 clichés. Les plasticiens lui préférerons le Rijksstudio, une application du célèbre musée d’Amsterdam.

Autrement, nos amis canadiens proposent un méta-moteur pour trouver des ressources libres de droit. Il est accessible sur le portail Carrefour éducation. Simplissime d’utilisation, il s’agit de glisser des mots clefs dans la fenêtre de recherche.

Voici un rapide tour d’horizon de quelques sites. Il y en a beaucoup d’autres : lesquels utilisez-vous ?

Publicités

Illustrer son blog avec des diaporamas

EcranProjo

Ecran de projection. (Coutoisie : NetPublic.fr)

La solution de facilité est, bien entendu, d’utiliser WordPress ou Blogger pour stocker ses photographies. Mais d’autres sites sont plutôt chiche sur l’espace alloué. Par ailleurs, on peut vouloir être plus ambitieux et publier des diaporamas. À moins qu’on ne veuille simplement les ranger ailleurs pour bénéficier de facilités tel que des albums. Il existe beaucoup de sites qui permettent le stockage de photographie. Nous nous contenterons donc de proposer ici deux solutions, écartant de fait des sites pertinents tels que photobucket, Photosnack  ou Picasa.

Flick’r permet ainsi de publier une image avec une légende de manière particulièrement simple : dans l’onglet partage d’une photographie publique, on choisit l’icône idoine, on complète les champs et hop ! l’affaire est publiée.
Joomeo, site français qui revendique plus de 500 000 utilisateurs, offre une interface léchée, de multiples possibilités de diaporamas. Le site semble doté de veilleurs particulièrement éveillés qui font irruption dans les commentaires des blogs qui parlent d’eux. Une preuve d’écoute et de réactivité bien intéressante. J’ai cependant posté une demande d’aide sur le forum, qui est resté sans réponse pendant un mois. Mais un utilisateur, domdom2006, m’a gentiment donné la solution pour pouvoir poster un beau diaporama sur wordpress.com : sa solution est lisible ici.

Maintenant, plus d’excuses : vos notes de blog seront illustrées par de splendides diaporamas.

Mieux qu’un banal Powerpoint (©), un Glogster

La page d'accueil de Glogster

La page d’accueil de Glogster

Glogster est un excellent site qui propose de fabriquer des posters. Photographies, textes, du son, et même de la vidéo peuvent prendre place sur un Glogster : de quoi réaliser un chef d’œuvre pour présenter un exposé par exemple ! Le plus du site, la possibilité de s’enregistrer comme « teacher » : ainsi l’environnement est protégé et les élèves peuvent lier leur compte à celui du professeur. La marche à suivre est simplissime. Tout d’abord, le professeur se connecte sur http://edu.glogster.com et crée un compte « register free as a teacher ». Après avoir validé le message de confirmation, le professeur voit apparaître un code dans la partie grisée à droite. Lorsque les élèves vont créer leur compte « register free as a student », ils ajoutent le code de leur professeur et leur compte sera associé à celui du professeur. Ils n’ont pas même besoin d’une adresse de courriel. Compte tenu du fait que les élèves sont mineurs en collège, il vaut mieux que ce soit le professeur qui crée les comptes des élèves et leur fournit le mot de passe nécessaire à la connection. Michèle Drechsler a écrit un tuturiel que l’on peut trouver ici.

.

Lire dit-elle

Lire, Aimer Faire Lire, Enseigner...

Filmvslivre

Littérature et cinéma

Classe Média Dupaty

Une classe qui a la classe !

K Elle Aime

Pâtisser, cuisiner, voyager

Esclaves en Amérique

Récits autobiographiques d'anciens esclaves 1760-1865

@-ZAP

Journal d'une zapette du web azimutée

Elles et sport

Les femmes et le sport : l'harmonie gagnante

Les EPI médias de Dupaty

Les EPI médias, c'est immédiat !