Un mot de passe pour survivre

Roman opalka

Roman Opalka, 1965, 1 infinity (©Barbara Eichert, barbaraeichert.com)

Comme tous le monde, j’ai du mal à gérer mes mots de passe. Comme je ne me prends pas pour le nombril du monde, je me rassure en me disant que mes petites affaires n’intéressent pas grand monde. Je sais, je sais, le Oueb est égalitaire et tous les utilisateurs sont logés à la même enseigne. Il est donc nécessaire d’avoir une démarche Lire la suite

Heartbleed ou Comment choisir un bon mot de passe ?

heartbleed

Heartbleed (©CNET)

Mon cœur saigne, mais ce sujet reviens bien souvent. Au célèbre 1234, progrès de la cryptologie oblige, a désormais succédé le redoutable 12345678. Les plus finauds ont opté pour Motdepasse et ses déclinaisons, password pour les polyglotes, azerty pour les francophones (qwerty pour les autres). Les mots de passe constitués à partir du prénom de son chéri(e), de la date de naissance des enfants ou du chien sont également à proscrire. Non pas parce qu’ils sont trop facilement découvrables, mais parce qu’on est jamais trahi que par ses proches. En effet, le conjoint indélicat, l’ex « meilleur(e) ami(e) du monde » sont les premiers pirates, avant l’horrible nigérian ou le fielleux américain de la NSA.
Que faire ? Un mot de passe comprenant caractères spéciaux, chiffres et majuscules résiste effectivement un peu aux voisins et amis (surtout si on a écrit le sésame pour ne pas l’oublier). Mais pas beaucoup plus longtemps à un robot opiniâtre (et nous savons tous qu’ils ont une volonté de fer). Il convient dont de lui préférer une phrase de passe. Premier avantage, cette dernière possède plus de 8 caractères. Deuxième avantage, elle permet de se souvenir de combinaisons complexes. Google propose cet exemple :  « Pour votre messagerie, vous pouvez imaginer l’expression ‘ Mes amis Tom et Jasmine m’envoient un email drôle par jour ‘, puis la convertir en chiffres et en lettres. Le mot de passe ainsi obtenu, MaTeJme1edpj. » est facile à retenir, difficile à casser.
Enfin, il faut varier les plaisirs et ne pas réutiliser ses mots de passe, surtout pour les éléments au cœur de sa sécurité. Ainsi, le compte de courriel doit être d’autant plus protégé qu’il permet d’accéder au carnet d’adresses, aux mots de passe de la banque et à ceux d’autres sites internet (Ah !, la joie du paiement en un clic chez Amazon et autres cybermarchands…). Mais avant lui, c’est la session de l’ordinateur qu’il convient de blinder. En effet, un ordinateur qui s’ouvre automatiquement est une caverne d’Ali Baba. Allez, ne cauchemardons pas trop. Contentons nous, belle aubaine, d’ouvrir dans Firefox l’onglet « afficher les mots de passe ».
Allez ! Au travail, et évitez de choisir heartbleed, je crois que le secret est éventé.

Classe Média Dupaty

Une classe qui a la classe !

K Elle Aime

Pâtisser, cuisiner, voyager

Esclaves en Amérique

Récits autobiographiques d'anciens esclaves 1760-1865

@-ZAP

Journal d'une zapette du web azimutée

Elles et sport

Les femmes et le sport : l'harmonie gagnante

Les EPI médias de Dupaty

Les EPI médias, c'est immédiat !

livres d'un jour

Lire c'est bien, partager c'est mieux !

L'opticoindescurieux

[Le goût 100% "pigmenté" des arts & des sciences de CuriousCat]