L’OCR où la magie de la reconnaissance de caractère

illustration de l'OCR

Un exemple de texte reconnu par un logiciel d’OCR (©wikicommons).

Il arrive parfois que l’on ait besoin d’une quinzaine de ligne perdue dans un fichier. Que faire ? Recopier ? Ça, c’est la méthode à papa, le travail à l’ancienne ! Aujourd’hui, il existe un acronyme magique, l’OCRQu’es aquò ? Il s’agit de l’Optical Character Recognition ou ROC (Reconnaissance Optique de Caractères). Des logiciels malins qui transforment une image, un fichier pdf en fichier texte. Il existe d’excellents logiciels, souvent onéreux, mais nous partirons de l’idée que le besoin d’OCR est plutôt marginal. Nous nous tournerons donc vers des solutions gratuites et de préférence en ligne. Le site IlovePdf est, à notre sens, la meilleure alternative. En effet, il fournit deux outils essentiels, l’un pour fusionner des fichiers pdf, tandis que l’autre propose l’opération inverse, la scission de pages. Une fois le fichier préparé, il ne reste plus qu’à convertir le fichier. Pas d’inscription en ligne, pas d’adresse de courriel. Un excellent moteur qui fournit un texte très propre, nécessitant très peu de retouches. En revanche, mais cela n’est pas étonnant, il n’est pas capable de reconnaître un multi-colonage et cela peut s’avérer ennuyeux.

Autre solution en ligne, I2OCR. Mêmes spécificités que IlovePDF, mais, en plus, il reconnait le multi-colonage. On peut lui soumettre soit une url, soit un fichier image. Cerise sur le gâteau, le résultat peut être directement ouvert dans un google doc.

Avec ces deux solutions, convertir à la volée une image ou un pdf en fichier-texte exploitable dans le cadre d’un cours devient un jeu d’enfant. Qu’il est loin le temps où cette manipulation demandait un bon scanner et surtout un excellent et onéreux logiciel d’OCR. Sans compter une bonne dose de patience pour relire et corriger le fichier obtenu.

Publicités

Comment lire un pdf sur ipad ?

Claude Monet (1840–1926), Les dindes, 1877 (©wikimédia).

En ces temps de fêtes, Y* m’a interpellé et brutalement tiré de ma torpeur due à un abus de Meleagris gallopavo (à moins que ce ne soit de Meleagris ocellata ?). Comment transférer un fichier pdf sur mon futur ipad ? La question annexe étant : je la branche où, la clef ? Ma première réponse, concernant la clef usb, fut de penser à l’excellent USB Disk, une application de gestion de fichier, déjà ancienne, qui rassure les fans de clef. En effet, il s’agit de faire glisser, dans iTunes, les fichiers que l’on veut lire sur un iTruc. Autrement, il y a le « magnificent » et très complet GoodReader. Un logiciel qui porte très bien son nom, capable d’ouvrir à peu près tout et bien entendu les pdf. Pour les fondus de pc, il peut même ouvrir les documents MS Office en .doc, .ppt. voire .xls. Cerise sur le gâteau, on peut annoter les pdf. Il s’utilise, comme les autres, à partir d’iTunes, mais permet aussi un transfert en wifi.

La solution la plus élégante, la plus web 2.0 est néanmoins l’utilisation du désormais célèbre cloud. DropBox est la solution ultime, j’en ai déjà beaucoup parlé, ici par exemple. Certes, cette application n’est pas la panacée pour le transfert de fichiers lourds puisqu’elle demande une très bonne connexion internet. Avec les mêmes limitations, il y a également les solutions Google. Il s’agit ici d’un usage 100% web 2.0 puisque les documents ne quittent pas le cloud. Transparente, facile d’usage, elle ne demande qu’un compte gmail. Cependant, Edward Snowden ne garantit pas le respect de votre vie privée si vous l’utilisez.

Classe Média Dupaty

Une classe qui a la classe !

K Elle Aime

Pâtisser, cuisiner, voyager

Esclaves en Amérique

Récits autobiographiques d'anciens esclaves 1760-1865

@-ZAP

Journal d'une zapette du web azimutée

Elles et sport

Les femmes et le sport : l'harmonie gagnante

Les EPI médias de Dupaty

Les EPI médias, c'est immédiat !

livres d'un jour

Lire c'est bien, partager c'est mieux !

L'opticoindescurieux

[Le goût 100% "pigmenté" des arts & des sciences de CuriousCat]